Françoise Vanesse

Envoyer un message

Avec Emmanuel Bodart, Chef de service aux Archives de l’Etat à Namur

Alors que le conflit en Ukraine a entraîné d’importantes démolitions de bâtiments abritant des archives et documents historiques, nous donnons la parole à Emmanuel Bodart, Chef de service aux Archives de l’Etat à Namur, qui nous livre son regard critique d’historien face à ces événements ainsi que sur les conditions actuelles de conservation.

Contrats APE et inflation : envol des prix et du plomb dans l’aile pour certaines asbl ?

Alors que les a s b l ont déjà subi fortement l’impact de la crise sanitaire et que les prix de l’énergie ne cessent de grimper, une menace supplémentaire pèse sur les épaules de certains de leurs employés engagés sous le statut APE et plus spécifiquement actifs dans le non-marchand. En effet, suite à l’ajustement budgétaire régional bouclé il y a à peine une semaine, on apprend via la presse, avec un sentiment d’incompréhension et une importante appréhension, que le gouvernement wallon n’a pas prévu d’enveloppe spécialement dédiée au paiement de l’indexation de ces emplois subventionnés …

Plus de place ! Place à la médiation et à l’expression

Accompagner les bibliothécaires dans leur mission de médiation en leur faisant découvrir les multiples richesses tant graphiques que langagières de l’album Plus de place ! de Loïc Gaume et en leur fournissant parallèlement des outils d’animations : tels furent les objectifs de ce projet décliné par la Bibliothèque Centrale de la province de Luxembourg à destination de ses opérateurs directs et ce, en complément aux orientations fournies par la FWB dans le cadre de l’opération de diffusion de grande envergure « Plan lecture ». (1)

Lisez-vous de belges images ?

Si la plupart des albums résultent de la complicité entre un auteur et un illustrateur, certains s’affranchissent et constituent un véritable espace de création personnel. Dans ce cas l’artiste prend seul les commandes, explore et dispose de toute la latitude pour convier le lecteur à embarquer avec lui et à lire ses belles images… Voici quatre coups de cœurs d’images belges !

Crises environnementales, sanitaires et gestion de nos émotions

En septembre dernier, un petit groupe de bibliothécaires a participé à Namur à une journée de formation organisée par la FIBBC en partenariat avec l’Institut d’Eco-Pédagogie de Liège. Les objectifs ? Pouvoir mieux identifier ses émotions face aux récentes crises et ainsi être mieux armés pour mettre en place ses différents projets.

Le regard de Christian Dengis, coordinateur de l’Association des Ecoles de Devoirs en Province de Liège (AEDL)

La situation sanitaire a bouleversé la vie de nombreux enfants et de jeunes en situation de précarité et de décrochage. Face à ces inégalités, le travail d’accompagnement quotidien des Ecoles de Devoirs (EDD), qui accueillent entre quinze et vingt mille enfants en FWB, est considérable. En effet, outre l’aide aux apprentissages, ces structures reconnues et subventionnées par l’ONE proposent à leurs publics des activités culturelles et sociales fondamentales et émancipatrices. En quoi la crise a-t-elle particulièrement impacté le fonctionnement de ces structures essentielles qui, déjà auparavant, souffraient d’un déficit de moyens ?

Avec Nathalie Husquin, responsable du projet « La Traversée » pour l’ASBL « Lire et Ecrire Luxembourg »

Alors que la crise sanitaire a mis en veilleuse de nombreuses actions destinées, notamment, aux publics fragilisés par rapport à la lecture, nous donnons la parole à Nathalie Husquin qui, depuis une dizaine d’années, prend en charge le projet de collection « La Traversée » en collaboration avec « Lire et Ecrire Luxembourg ». Avec une importante motivation, elle nous présente les objectifs de cette collection de romans atypiques qui, grâce à une méthodologie spécifique et un réseau de partenariats, réussit le défi de réconcilier les publics éloignés de la lecture dont les apprenants en alphabétisation, avec la littérature et le plaisir de lire.

Ce qui reste

Une immersion touchante et critique dans les souvenirs collectifs de l’immédiat après-guerre.

Le regard de Guy Marchal, bibliothécaire responsable au CMM Don Bosco à Liège et représentant de la FIBBC au sein du PILEn

Cette période de reconfinement s’ancre dans un contexte particulièrement difficile pour les secteurs culturels et associatifs. Très heureusement, les librairies et les bibliothèques, considérées comme des services essentiels, permettent à une partie du secteur, déjà fort fragilisé lors de la première vague, de peu à peu se redéployer. Des observateurs originaires de la sphère du livre et de l’associatif ont très aimablement répondu à notre invitation et ont accepté de s’exprimer sur ce contexte particulier, vecteur de fragilités mais également de positives initiatives.

Le regard d’Amandine Duelz, chargée de recherche et développement à la « Plateforme francophone du Volontariat »

Cette période de reconfinement s’ancre dans un contexte particulièrement difficile pour les secteurs culturels et associatifs. Très heureusement, les librairies et les bibliothèques, considérées comme des services essentiels, permettent à une partie du secteur, déjà fort fragilisé lors de la première vague, de peu à peu se redéployer. Des observateurs originaires de la sphère du livre et de l’associatif ont très aimablement répondu à notre invitation et ont accepté de s’exprimer sur ce contexte particulier, vecteur de fragilités mais également de positives initiatives.

Le regard de Lisette Lombé, romaniste, auteure, artiste et formatrice en slam et en poésie

Cette période de reconfinement s’ancre dans un contexte particulièrement difficile pour les secteurs culturels et associatifs. Très heureusement, les librairies et les bibliothèques, considérées comme des services essentiels, permettent à une partie du secteur, déjà fort fragilisé lors de la première vague, de peu à peu se redéployer. Des observateurs originaires de la sphère du livre et de l’associatif ont très aimablement répondu à notre invitation et ont accepté de s’exprimer sur ce contexte particulier, vecteur de fragilités mais également de positives initiatives.

Le regard d’Eric de Beukelaer, Vicaire épiscopal du diocèse de Liège

Cette période de reconfinement s’ancre dans un contexte particulièrement difficile pour les secteurs culturels et associatifs. Très heureusement, les librairies et les bibliothèques, considérées comme des services essentiels, permettent à une partie du secteur, déjà fort fragilisé lors de la première vague, de peu à peu se redéployer. Des observateurs originaires de la sphère du livre et de l’associatif ont très aimablement répondu à notre invitation et ont accepté de s’exprimer sur ce contexte particulier, vecteur de fragilités mais également de positives initiatives.