• Vous me coucherez nu sur la terre nue

  • 24 mars 2016, par Sylvie Hendrickx

    Il y a 0 commentaires.

  • Une réflexion à la fois théologique et humaniste sur la nécessité d’un accompagnement spirituel et rituel de l’euthanasie.

RINGLET Gabriel, Vous me coucherez nu sur la terre nue, Albin Michel, 2015

Dans un récit très personnel, l’écrivain et théologien, Gabriel Ringlet, nous partage son expérience d’accompagnant en soins palliatifs et son cheminement avec des personnes en demande d’euthanasie. A travers leur profond questionnement humain et spirituel, il nous invite à percevoir l’écho de la demande à la fois singulière et poétique adressée par François d’Assise à ses compagnons à l’heure de sa mort. « Vous me coucherez nu sur la terre nue ». Cet éloge du dénuement le plus extrême doublé d’une dimension symbolique forte jette, selon l’auteur, un éclairage nouveau sur ce que doit être l’accompagnement spirituel de la démarche d’euthanasie. Loin de s’arrêter à la prise de décision du patient, celui-ci doit être conduit jusqu’à une dimension rituelle nécessaire. Aussi, explorant au cœur d’une réflexion théologique, éthique, et simplement humaine, les questions du deuil, de la mémoire et de la portée des rites, l’auteur esquisse les assises d’une liturgie apaisante et porteuse de sens, pour le patient comme pour sa famille quelques soient leurs convictions. Pour traiter ce sujet délicat, Gabriel Ringlet ose une approche sensible, grandissante et terriblement existentielle. Une invitation à célébrer intensément la vie, servie par une écriture bouleversante de sobriété et de profondeur.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.