• Vatican 2035

  • Regards croisés sur l’actualité de l’édition religieuse

  • 10 janvier 2008, par Gérard Durieux

    Il y a 0 commentaires.

  • Un roman d’anticipation théologique qui, par le biais d’une écriture alerte, met en scène l’espérance d’une révolution dans l’église.

Cette brique de cinq cent cinquante pages s s’annonce comme un livre de colère. Un roman pour « rêver l’avenir », dont l’auteur serait une personnalité d’Eglise souhaitant garder l’anonymat (voir aussi : « De Paoli P., 38 ans célibataire et curé de campagne, Plon, 2006)

C’est l’histoire d’un bourgeois italien, Giuseppe Lombardi, marié à Chiara avec qui il aura deux filles. Resté veuf très tôt, il devient le pape Thomas Ier. Il meurt en 2038, à la veille du Concile Vatican III.

Si habituellement, ces romans d’ « anticipation théologique » abondent aujourd’hui sans rarement convaincre, celui-ci a pourtant plusieurs qualités.

Premièrement, l’écriture alerte. Deuxièmement, la composition de l’ensemble qui, malgré quelques longueurs, n’ennuie jamais. Les personnages principaux « existent » avec leurs enthousiasmes et leurs contradictions. Même s’ils incarnent différents positionnements idéologiques, ils demeurent crédibles et attachants.

Enfin, le souci constant du romancier d’enraciner la Rome Vaticane dans le contexte religieux, culturel et politique de l’époque imaginée. La projection s’avère vraisemblable, hormis la curieuse absence de la Chine du contexte international... en 2035 !

Mais ce qui nous interpelle assurément, c’est que cette œuvre de fiction porte l’ambition déclarée, de mettre en scène l’espérance d’une « révolution dans l’Eglise », à travers une création romanesque consistante.

Laissant chaque lecteur à son opinion, reconnaissons que de nombreux passages de qualité font entrevoir la nouveauté évangélique dont rêve l’auteur. On peut certes regretter une problématique globale et ecclésiale encore trop
«  vaticanesque ».

Et l’esquisse d’un pape ouvert, frère en humanité, homme de paix, médiateur au cœur de tous les conflits de son époque constitue bien une des réussites majeures de ce roman à découvrir.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.