• Une matinée perdue

  • 7 octobre, par Sylvie Hendrickx

    Il y a 0 commentaires.

  • Destins croisés d’une famille populaire et d’une famille bourgeoise au long du 20e siècle.

ADAMESTEANU Gabriela, Une matinée perdue, Folio, 2015

Considérée comme l’une des voix les plus importantes de la prose roumaine contemporaine, Gabriela Adamesteanu compte parmi les écrivains roumains les plus traduits en langue française. Aussi, les possibilités ne manquent pas pour découvrir son œuvre que ce soit à travers ses romans, ses nouvelles, ou encore son livre de souvenirs personnels et littéraires,Les années romantiques, publié cette année par les éditions Non Lieu. Pour notre part, nous ne résistons pas à vous inviter à (re)découvrir son grand roman social, Une matinée perdue. Dès sa parution en Roumanie en 1984, durant la période la plus dure de la dictature de Ceausescu, ce roman a marqué les esprits tant par son sujet que par le traitement qui en est fait. Ainsi, n’hésitant pas à transgresser les règles communistes en décrivant la réalité des gens du peuple, Gabriela Adamesteanu donne la parole à Vica, une couturière de petites conditions qui, à plus de 70 ans, et en dialogue avec Ivonna, une dame de l’ancienne bourgeoisie, va dépeindre pour nous près d’un siècle de l’histoire roumaine, tout en évoquant le destin des membres de la famille déchue d’Ivonna pour laquelle Vica a longtemps travaillé. Outre, le talent littéraire incontestable qui éclate à travers les dialogues jubilatoires de ces deux femmes aux points de vue divergeants et aux registres de langage très dissemblables, parfaitement rendus par la savoureuse traduction française d’Alain Paruit, ce roman véhicule une féroce ironie mettant en exergue le subtil décalage entre paroles et pensées de ses personnages bien campés. Enfin, mettant en miroir deux époques, celle du communisme où se situent nos deux protagonistes et celle de l’entre-deux-guerres où nous transportent leurs souvenirs, Gabriela Adamesteanu initie un procédé qui a fait date dans la littérature roumaine et qui lui permet une audace toute particulière dans le développement de considérations politiques et idéologiques sur la société roumaine communiste.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.