• Un colloque pour réfléchir

  • 12 octobre 2006, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • Sensibiliser les bibliothécaires au statut patrimonial de certains livres de jeunesse, leur faire découvrir différentes expériences créées dans le but de mettre en valeur et protéger ces ouvrages mais aussi les inviter à prendre conscience que le fonds jeunesse de leur bibliothèque possède sans doute des trésors insoupçonnés : tels furent notamment les objectifs d’une matinée de réflexion organisée à Namur en octobre 2005 par le CLPCF et Michel Defourny.

Le livre de jeunesse : un patrimoine pour demain.
Invitation pour ce colloque organisé en octobre 2005 à Namur.

Aujourd’hui, la qualité de la littérature de jeunesse est de plus en plus reconnue et légitimée.

En effet, depuis quelques dizaines d’années, les albums pour enfants ont connu des transformations importantes : non seulement ceux-ci ouvrent leurs pages à des thématiques très diversifiées mais, en plus, ils possèdent d’importantes qualités littéraires et artistiques.

Face à un parcours d’une telle richesse, il convient de reconnaître à cette littérature de jeunesse un statut patrimonial à part entière. En effet, toutes ces pages, écrites et illustrées il y a quelques années, ont valeur de témoignage et constituent des sources susceptibles d’être questionnées. Elles peuvent nous permettre de mieux comprendre notre histoire.

Et, comme le souligne Michel Defourny dans son introduction, cette préoccupation est d’ailleurs d’une grande actualité.
« En effet, depuis quelques années, certaines maisons d’éditions font preuve d’un regain d’intérêt pour des titres qui ont marqué le parcours de la littérature de jeunesse en les rééditant. D’autre part, des expositions qui interrogent les illustrations de certains anciens albums voient le jour ».

Lors de cette journée de réflexion, trois interventions ont plus particulièrement retenu notre attention.

Vous pouvez prendre connaissance de ces compte-rendu en consultant les articles suivants :

- "Patrimoine et livre de jeunesse : des questions et des réponses par Nic Diament, Directrice de l’association française "La Joie par les livres"

- Création d’un Centre d’archives du Père Castor : un exposé par François Faucher, fils du Père Castor.

- L’importance de la réédition

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.