• « Sur le chemin de l’école, nous avons rencontré... »

  • 18 octobre 2004, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • A partir du célèbre poème de Jacques Prévert "En sortant de l’école", nous avons proposé à des enfants de participer à une animation de créativité écrite et graphique qui les emmène dans un petit périple en poésie et cela, à partir de leur école !

Qui ne connaît pas le charmant poème de Jacques Prévert « En sortant de l’école...? »
La richesse de ce récit qui invite non seulement à un voyage au pays de l’imaginaire mais aussi à un cheminement poétique au cœur du langage reste certes enfouie dans les souvenirs d’enfance de beaucoup d’entre nous.(1)

Aujourd’hui, ce texte est moins bien connu des enfants. Et pourtant, ce poème universel, intemporel, interpelle chaque écolier rêveur devant ce sympathique périple où le cosmos, les saisons et l’ensemble de la nature se bousculent pour une invitation à un voyage bien peu ordinaire, et ce à partir d’une sortie d’école...
C’est vrai qu’il y a de quoi rêver !

Charmés par la richesse de ce poème et par les multiples portes que ce texte nous a ouvertes, nous avons organisé une animation qui emmène les enfants en voyage autour de leur école, et ce au départ des lignes de Prévert.
Cette animation a pour but de donner aux enfants l’occasion de s’exprimer par le biais de l’écriture et de l’expression graphique sur l’environnement proche de l’école, tout en leur proposant de modifier cet environnement et de le projeter dans un univers poétique. Ce projet allie la créativité graphique, littéraire mais aussi la sensibilisation à la qualité de l’environnement.

Le déroulement de l’animation

Une première partie est consacrée à la préparation et aux repérages.

Lors d’une première séance, nous découvrons en groupe le livre de Jacques Prévert « En sortant de l’école... ». Suite à cette lecture, les enfants sont invités à s’exprimer de manière orale sur l’univers présent dans ce récit et sont donc baignés de son univers imaginaire. C’est également l’occasion de présenter Jacques Prévert, de trouver ensemble ce qui caractérise le récit, mais aussi de s’amuser à le mémoriser. Ensuite et après avoir présenté brièvement le projet, nous découvrons avec les enfants des photographies prises au préalable par la responsable de l’animation.

Ces photos présentent à l’enfant des vues de l’environnement monumental (églises, fermes, maisons, cours de récréation), architectural (monuments, statues, banc, escaliers, panneau de basket, marelle) naturel (arbres, sentiers) proches de l’école. Chaque enfant choisit deux photos qui l’accompagneront pendant toute l’animation. Le but est de faire découvrir cet environnement aux enfants : une démarche fondamentale à nos yeux, surtout auprès des écoles des petites entités vivant parfois à l’ombre de la ville...

Lors d’une séance d’animation suivante, une promenade « in situ » est organisée. Les enfants partent en compagnie de l’animatrice et de leur enseignant à la découverte des vues qu’ils ont choisies. Il s’agit d’un véritable « jeu de piste ». C’est l’occasion de s’amuser à découvrir l’élément du patrimoine présent sur la photographie choisie, de prendre le temps de le regarder, de le qualifier, de mettre l’image en regard avec la réalité, de comparer, de regarder quel angle a été utilisé... Bref, de prendre le temps de regarder et de s’exprimer sur son choix.

La deuxième partie de cette animation est sans doute la plus importante et la plus délicate puisqu’elle consiste à accompagner l’enfant vers la modification d’un élément de ce patrimoine, afin de le projeter dans un univers imaginaire et poétique.

Pour cela, l’enfant dispose des photographies qu’il a choisies mais dans lesquelles des changements ont été opérés ! Ceux-ci vont servir de tremplin à un départ dans l’imaginaire. L’enfant va totalement décoller de la réalité et va s’exprimer par le biais de collages. Les techniques utilisées varient en fonction de l’âge des enfants.

Après ce jeu d’expression graphique, l’enfant s’exprimera par le biais de l’écriture. Une structure de départ est donnée aux enfants afin de respecter le rythme du poème de Prévert.

"Sur le chemin de l’école

J’ai rencontré

Une porte

Qui m’a emmenée au pays des fleurs géantes

Sur un oiseau très coloré"...

(1) Jacques PREVERT, En sortant de l’école, Gallimard, 1984

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.