• "Regards croisés sur la Littérature Européenne Contemporaine" à la bibliothèque de Bertrix.

  • 4 juin 2009, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • Sensibiliser des étudiants à la littérature européenne contemporaine par le bais d ‘une démarche globale alliant expression littéraire, artistique et théâtrale, leur permettre de faire rayonner le fruit de leur recherche par la réalisation d’une anthologie et la mise sur pied d’un spectacle et d’une exposition en bibliothèque : tels sont les objectifs de cet intéressant projet de portée humaniste qui s’est déroulé avec des étudiants de Rhétorique de l’Institut Notre-Dame de Bertrix dans le cadre d’un projet de collaboration entre l’école et la bibliothèque publique de Bertrix.

L’affiche de l’exposition

Les synergies qu’entraînent les projets menés dans le cadre de collaborations « écoles-bibliothèques » sont souvent dignes d’un grand intérêt. Le déroulement de tels projets à portée culturelle permet aux étudiants de sortir des murs de leur établissement, d’avoir l’opportunité de réaliser des travaux pour un auditoire autre que le professeur, de souvent se dépasser, de s’adresser à un public plus large mais aussi et surtout de travailler sur le long terme. Tous ces éléments sont autant d’occasions de faire progresser les participants, de développer leur confiance en eux et surtout de les inclure au cœur de projets culturels d’envergure ; la collaboration et l’appui de la bibliothèque venant apporter une dimension sans laquelle ils ne connaîtraient pas un tel rayonnement.
A Bertrix, ces projets non seulement témoignent d’un grand aboutissement mais, de plus, sont particulièrement nombreux.

La première expérience de collaboration entre Cécile Kerger, professeur de français et d’oralité à l’IND de Bertrix et Jeannine Dumont, bibliothécaire,remonte à 2004. Il s’agissait à l’époque de la mise sur pied d’un pectacle consacré à Marguerite Yourcenar Une femme unis vers elle. Puis, vu le succès rencontré, suivirent des soirées consacrées aux poétesses Plumes d’elles ; à la lettre Célébration de la lettre ; au théâtre belge Rencontre avec la rampe ; aux écrivains de la province du Luxembourg Les femmes au cœur des écrivains de la province du Luxembourg.

Le projet présenté ce 30 janvier 2009 à la bibliothèque et consacré à la Littérature Européenne Contemporaine, s’est étendu sur deux années scolaires et a comporté trois temps.

Panneau réalisé à partir du roman "Le liseur" (Bernhard Schlink)

Un temps littéraire

Le premier temps était littéraire. « En effet, explique Cécile Kerger , le premier objectif que nous avons poursuivi, Jeannine Dumont et moi-même, est de faire connaître la littérature contemporaine européenne à des jeunes mais aussi à un plus large public d’adultes. Egalement de mettre en évidence, au niveau de l’écriture et des thèmes envisagés, les diversités littéraires, politiques ou culturelles des vingt- trois pays retenus ».

C’est ainsi que suite à la lecture de romans d’auteurs contemporains de vingt-trois pays européens par des étudiants de Rhétorique de l’Institut Notre-Dame de Bertrix en 2008 dans le cadre du cours de français, une anthologie est réalisée. « Pour atteindre cet objectif, conclut l’enseignante, chaque étudiant a lu une œuvre d’un écrivain connu des principaux pays de l’Europe géographique. Il a effectué un travail personnel de découverte du livre destiné à un lecteur potentiel de bibliothèque qui désire élargir sa palette de choix. L’anthologie est éditée par Jean Luc Geoffroy du « Service du Livre Luxembourgeois » et est destinée au public et aux bibliothèques ».

Panneau réalisé à partir du roman "Mémoire d’éléphant" (Antonio Lobo Antunes)

Un temps artistique

Mais là ne s’arrête pas cet important projet qui comporte un deuxième volet à portée plus artistique cette fois. « En effet, poursuit Cécile Kerger, cette anthologie est accompagnée d’une exposition qui met en évidence la « substance » des œuvres sous forme symbolique. Elle est réalisée avec différents matériaux et résulte de regards croisés entre les étudiants, le professeur de français et l’artiste conteuse Michèle Warnier qui a collaboré avec nous. C’est une découverte de la Littérature Européenne Contemporaine à travers différents niveaux de lecture : le contexte historique, l’approche freudienne et le ressenti.

Pour aboutir dans ce projet, chaque étudiant a dû, comme le souligne notre collaboratrice Michèle Warnier, - puiser dans d’autres ressources que le rationnel pour aboutir à un travail créatif et symbolique qui met en évidence le sens du roman - ».

Les vingt-trois panneaux qui résultent de ce travail ont fait l’objet d’une exposition à la Bibliothèque de Bertrix. Chaque création est accompagnée d’un court texte explicatif et du livre qu’il représente.

Panneau réalisé à partir du roman "La musique d’une vie" (Andrei Makine)

Un temps d’oralité

Le troisième temps de ce projet a été consacré à l’oralité : mise sur pied d’un spectacle et rencontre avec le critique littéraire, Jacques De Decker.

Un spectacle

Placer des jeunes en situation réelle grâce à une collaboration entre la bibliothèque et l’école, les responsabiliser dans leur travail destiné à un public potentiel qui dépasse largement le cadre scolaire : voilà un objectif important poursuivi par les organisatrices. « En effet, explique le professeur, les étudiants en 5ème et 6ème années inscrits dans l’option complément de français en 2008-2009 ont pris connaissance des auteurs et des vingt- trois extraits retenus pour monter un spectacle. La tâche a consisté à dire les textes en les interprétant au plus près du sens qu’ont voulu leur donner les auteurs, tout en se les appropriant.

Les étudiants ont donné le meilleur d’eux-mêmes le jour du spectacle qui a été très réussi également grâce à la collaboration des techniciens du centre culturel qui ont su éclairer chaque texte à la lumière du contenu de l’œuvre. La participation bénévole de plusieurs étudiants ne faisant pas partie du cours est à souligner et je les en remercie encore : compétences informatiques d’un étudiant pour créer le diaporama, l’intervention de trois étudiants qui se sont exprimés dans leur langue maternelle : le Letton, le Portugais et le Néerlandais et l’appui de plusieurs musiciens de l’école qui se sont mis à la disposition des étudiants. La musique a apporté en effet un soutien à certains textes, une respiration au cours du spectacle ».

Panneau réalisé à partir du roman "Aurore boréale" (Drago Jancar)

Une rencontre avec Jacques De Decker

En conclusion à ce projet, les organisateurs ont veillé à offrir aux étudiants une rencontre avec Jacques De Decker qui, le matin, a rencontré les élèves de l’Athénée de Bertrix-Neufchâteau et l’après-midi ceux de l’IND . Essentiellement homme de théâtre, il a expliqué aux jeunes comment il était arrivé à l’écriture d’un roman. En soirée, l’écrivain, journaliste et secrétaire perpétuel de l’Académie royale de langue et de littérature française de Belgique, a fait part de ses connaissances dans le domaine de la littérature européenne contemporaine au public convié à la bibliothèque.

En conclusion de ce projet laissons la parole à Cécile Kerger : «  Cette expérience a enrichi tous les participants. Elle démontre que les collaborations entre différents partenaires culturels et sociaux apportent une dynamique et un décloisonnement qui entraînent une ouverture vers l’Autre. Un grand merci à la bibliothèque publique de Bertrix et à sa responsable, Jeannine Dumont, pour cette belle opportunité offerte aux écoles de collaborer avec elle ».

Françoise Vanesse

avec la collaboration de Cécile Kerger-Jancart,

professeur de français et d’oralité à l’IND de Bertrix.


Institut Notre-Dame de Bertrix

Rue de Burhaimont, 11

6880 Bertrix

Tél. : 061 41 00 10

L’exposition est visible jusqu’au 30 avril 2009 à la bibliothèque de Bertrix. Jeannine Dumont propose aux bibliothèques de l’emprunter.

Bibliothèque publique de Bertrix asbl

Jeannine Dumont

Rue de la Gare, 73

6880 Bertrix

Tél. : 061/ 41 50 19

Ce projet a reçu le Soutien du Ministère de la Culture de la Communauté française et du « Service du Livre luxembourgeois ».

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.