• Participation de la Fibbc

  • 21 décembre 2004, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • Cette année les points positifs du "Salon du Livre de Jeunesse de Namur" furent à nos yeux, la présence accrue des bibliothécaires, la nouvelle disposition et organisation de l’espace d’exposition, la qualité des locaux réservés aux animations, les rencontres ancrées dans l’actualité avec Pef et Yaël Hassan et l’incontournable journée de réflexion organisée par le CLPCF : le tout sur fond d’une très importante mobilisation des nombreuses associations.

En participant à ce salon, la Fibbc poursuit différents objectifs.

Nous désirons mieux faire connaître auprès des bibliothécaires et des enseignants le travail d’animation que nous menons dans le cadre du projet « Et si on jouait à la bibliothèque ? ». C’est la raison pour laquelle nous distribuons, à chaque professionnel intéressé par notre démarche, le recueil de textes d’enfants rédigés au cours de nos ateliers de créativité écrite qui s’ancrent dans ce projet.

Les personnes intéressées peuvent découvrir dans ce recueil intitulé cette année « Des mots à croquer » différentes pistes d’animations à partir du livre de jeunesse. Cette année, une bibliographie détaillée était jointe à cette publication. ( Lire sur ce sujet dans la même rubrique "Gourmandises".


C’est également dans ce souci de tisser des liens entre le monde des enseignants et celui des bibliothécaires que nous avons mis cette année à la disposition du public les « Actes » du Colloque « Lire-ensemble » en version PDF.

Manifestement, cette thématique des synergies « écoles-bibliothèques » intéresse beaucoup. C’est la raison pour laquelle nous avons été vigilants, cette année encore, à exposer et à porter à la connaissance des personnes intéressées différents livres classifiés sur ce thème.
Une bibliographie complète avait d’ailleurs été publiée dans notre revue trimestrielle en septembre dernier en guise d’introduction au Salon. (Voir Biblirama n° 73)


Au niveau de la fréquentation de notre stand, nous nous réjouissons du nombre important d’enseignants qui s’intéressent à notre démarche.


Fait important cette année, nous avons remarqué une présence accrue de bibliothécaires ou étudiants dans le domaine. Il est vrai que les dates du Salon avaient été déplacées afin de ne pas coïncider avec la « Fureur de Lire » période à laquelle les bibliothécaires sont souvent retenus dans leur institution.


Une farde de présentation de notre association professionnelle de bibliothécaires était distribuée à chacun. Ce document répondait brièvement aux points suivants : Comment définissons-nous le rôle d’une association professionnelle de bibliothécaires ? Comment concevons-nous notre mission et quels sont les grands débats qui nous préoccupent ?

Les menus tordus en 3d !

Enfin, et parallèlement à ce souci d’informer et de tisser des contacts, nous apportons notre contribution à l’important programme d’animations mis sur pied par Ibby, toujours vigilant à faire de ce Salon un rendez-vous mais aussi un lieu de réflexion, de rencontres, d’animations et d’informations. Au cœur des nombreux enjeux commerciaux que représente actuellement le secteur de la Littérature de Jeunesse, le défi est important et doit le rester.


Cette année, nous avons pris en charge différentes animations de créativité écrite. Chaque enfant participant est reparti avec un texte rédigé au cours des ces ateliers organisés autour du thème de ce Salon « L’humour en plus » et de l’invité d’honneur « Pef ».

D’autres animations en nombre très important se sont déroulées lors de ce 6ème Salon et il est toujours très intéressant de constater l’importante mobilisation des nombreuses associations qui collaborent pour préparer et animer ce rendez-vous. Le tout, sous la houlette du Président de l’Ibby, Luc Battieuw, et du Directeur du Salon, Frank Léglise, que nous remercions pour leur précieuse collaboration.

Françoise Vanesse

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.