• Livres et métamorphoses

  • 7 janvier 2013, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • Inviter le public présent à réaliser un mini-livre sur le thème de la métamorphose : tel fut l’objectif de cette animation proposée par l’équipe de la « Commission Jeunesse APBD », en collaboration avec la FIBBC, dans le cadre du 14ème Salon du Livre de Jeunesse de Namur.

Les animations proposées sur le stand APBD-FIBBC furent naturellement conçues en correspondance avec la thématique autour de laquelle s’articulait le salon cette année : « Les métamorphoses du Li(v)re ». Pendant cinq jours, enfants, adultes, animateurs ou enseignants ont eu l’occasion de métamorphoser le regard qu’ils portent habituellement sur l’objet livre en assemblant des pages découpées dans une panoplie de matières différentes et parfois très inhabituelles…

Pour initier à cette démarche, quoi de plus approprié que de se plonger dans le décor tactile et visuel conçu par l’artiste Bruno Munari au travers de sa collection des prélibri ? En effet, ces mini-livres, aux formats carrés identiques, constituent un excellent médiateur pour amener les participants à concevoir des livres dans des matières originales, inattendues voire totalement extravagantes ! Avec force et simplicité, ces prélivres démontrent, de manière quasi évidente, qu’il est possible de concevoir une narration sans recourir au moindre mot et qu’une histoire peut se lire au travers, tout simplement, d’une aventure tactile ! Sans nul doute, ces petites créations, modifient, transforment et bouleversent bien le regard traditionnel que nous portons sur l’objet livre !

C’est donc la démarche révélée par cette collection de prélivres qui inspira la conception de notre projet, néanmoins adapté pour des raisons évidentes de logistique ! Aussi, après quelques réflexions, nous définissons notre objectif final : à partir d’un thème (l’Automne et la Mer, reflétant plus particulièrement par l’imaginaire qu’ils véhiculent le thème de la métamorphose), inviter les participants à réaliser un livre qui crée la surprise, l’étonnement et ce, grâce à la juxtaposition de pages de matières inattendues.

Première partie de l’animation : le choix du thème

Les participants ont pu choisir parmi différents thèmes dont l’automne et la mer, sélectionnés en fonction de leur correspondance avec le sujet des métamorphoses.

L’automne est en effet par excellence, la saison des métamorphoses ! Tout change, se transforme, s’altère ou se modifie pour donner naissance à une faune et des paysages méconnaissables… Cette saison, bien d’actualité au moment du Salon, et ses suites d’altérations toutes différentes est donc apparue comme un sujet des plus évocateurs pour aborder le thème des métamorphoses notamment avec les jeunes. Les participants ont pu plonger dans cette saison de manière très créative et artistique, évoquer la chute des feuilles, les changements climatiques, les modifications paysagères. Tout ce travail a été possible grâce à la multitude de papiers et de supports différents soigneusement préparés par le groupe de bibliothécaires.

Le thème de la mer, avec le flux de ces marées et ses plages sans cesse en mouvance, suggère lui aussi fortement les métamorphoses. Aborder ce second sujet, c’était demander aux enfants et aux adultes de faire appel à tous leurs sens et à leur imaginaire pour représenter les colorations successives d’un paysage au fil des heures et des saisons. Et ainsi traduire, à l’aide d’objets et de papiers de textures différentes, leurs émotions au contact et à la vue de cette nature qui nous échappe et nous émerveille.

Deuxième partie de l’animation : réalisation de la page de couverture

Pour cette création, nous avons souhaité introduire une consigne d’écriture. Ainsi, les participants étaient invités à accrocher aux lettres du mot « LIVRE », une série de mots en rapport avec le thème choisi (l’automne ou la mer). Cette consigne, d’apparence très simple, a permis aux participants une recherche d’ordre lexicale très agréable et surtout très vivifiante.

Dernière partie de l’animation : choix et juxtaposition des cinq pages du livre

Cette partie de l’animation était certes la plus importante puisque les participants donnaient corps à leur mini-livre. La difficulté essentielle résidait dans le choix des papiers et des textures mis à la disposition des participants et jouant à merveille sur le thème des métamorphoses. Papier émeri pour évoquer la plage, feuille en plastic bulle pour l’eau de la mer, papier fibre de verre pour le brouillard ou la neige…

Conclusion

Au cœur même du livre s’opère la métamorphose ! Le lecteur y entre en chenille gourmande et en ressort tel un papillon vigoureux ! Plus la lecture sera riche et dense, plus la métamorphose sera évidente…
C’est donc avec ce thème si riche et évocateur que nous avons eu la chance de concevoir ces animations dont le bilan est très positif. Premièrement parce que les participants ont joué le jeu de la métamorphose avec beaucoup de plaisir et ont donné naissance à des réalisations très originales, inattendues et souvent très artistiques. Deuxièmement car ce fut l’occasion de présenter sur notre stand la collection des « Prélibri » de Bruno Munari peu connus du grand public. Enfin car ces animations ont permis aux personnes présentes d’être sensibilisées aux multiples changements du visage du livre : un thème d’actualité puisque l’exposition présente au cœur de ce 14ème Salon « De la tablette à la tablette » était relative aux différentes formes de la lecture et du livre au fil des âges.

Merci à Gaël Rodaro, étudiante à l’HENam, pour sa présence et son efficacité à l’occasion du déroulement de nos animations.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.