• Le psychanalyste et le bibliste

  • Regards croisés sur l’actualité de l’édition religieuse

  • 10 janvier 2008, par Gérard Durieux

    Il y a 0 commentaires.

  • Un passionnant travail à deux voix qui débusque toutes les expressions de la solitude dans la Bible.

Notre culture individualisée à l’extrême a généré de nouvelles formes d’abandon : solitude du mourir, solitude singulière de la tâche d’exister... Aux fortes contraintes collectives d’autrefois ont succédé une liberté nouvelle mais aussi une injonction particulière à créer le lien, face à l’isolement ou le vide de l’accompagnement social.

Deux auteurs ont choisi de traquer la solitude sous toutes ses formes dans la Bible : le psychanalyste réécoute le Nouveau Testament. : de la solitude étonnée de Zacharie et de Joseph à celle éperdue de Jésus en croix. Le bibliste arpente l’Ancien en praticien de la lecture : Caïn, Elie, Amos, Isaïe...
Au terme de ce passionnant travail à deux voix, la Bible n’aura évidemment pas donné de réponses toutes faites aux questions posées : Que nous enseigne la Bible sur la « mauvaise » ou la « bonne solitude » ? Comment peut-elle nous aider à faire l’apprentissage de l’inévitable solitude ?

Mais ces méditations qui déplacent avec bonheur nos lectures traditionnelles de ces textes bibliques, rejoignent étonnamment nos expériences, ténébreuses ou lumineuses .Elles mettent en évidence que le Dieu judéo-chrétien, dans la liberté qu’il suscite et accompagne, nous apprend à être seuls, par-delà la peur de la relation, la fuite, l’angoisse de la perte... Les histoires bibliques de solitude sont en fait des appels à quitter le vieil homme, des traversées de la mauvaise solitude qui enferme ; des solitudes en mouvement, comme l’exprime, par exemple, l’histoire chaotique d’Elie.

A signaler tout particulièrement le texte d’Ouverture du livre : une vingtaine de pages très précieuses sur les risques et les chances de l’interaction de la psychanalyse avec la Bible et l’exégèse.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.