• Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

  • 22 novembre 2010, par Gérard Durieux

    Il y a 0 commentaires.

  • Une narration jubilante qui témoigne, avec originalité et sensibilité, du mystérieux pouvoir de la lecture.

SHAFFER Mary Ann et BARROWS Annie, Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Nil, 2009.

Le succès considérable de ce petit bijou de roman épistolaire n’a vraiment rien de surfait. On ne lâche pas ce texte, tant il séduit par ses traits d’intelligence, d’humour et de tendresse, dans l’évocation à plusieurs voix de l’esprit de résistance.

Janvier 1946 : Juliet Ashton, jeune écrivain qui a tout perdu dans le bombardement de Londres, est à la recherche d’un sujet pour son prochain roman. Un fermier de Guernesey lui écrit et lui révèle l’existence, durant les cinq années de l’occupation de l’île, d’un mystérieux « Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates » : des paysans qui lisent notamment Sénèque et Shaekespaere... ! Au rythme des courriers échangés qui tissent une véritable amitié entre Juliet et cette petite communauté, c’est toute l’histoire de leur résistance adoucie par les livres que l’on découvre par touches.

Intriguée par la force bienveillante de cette attachante brassée de personnages pittoresques, la jeune femme part à leur rencontre sur leur île. Comme eux, elle restera marquée par la personnalité hors du commun d’Elisabeth McKenna, arrêtée par les allemands pour avoir caché un jeune travailleur obligatoire polonais. Elle tient le sujet de son livre et... l’amour en bonus.

Ce roman à l’allure légère est un régal d’optimisme et de profonde humanité. Mary Ann Shaffer, ancienne bibliothécaire et libraire l’a achevé avec sa jeune nièce, avant de disparaître en 2008. Avec originalité et sensibilité, elles nous immergent en douceur dans une histoire tonique qui met l’esprit et le cœur en joie.
Le titre farfelu ne ment pas : ce texte est un plaisir. Narration jubilante qui témoigne sans pesanteur du mystérieux et multiple pouvoir de la lecture.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.