• La poésie pour changer et échanger le monde ... avec Rolande Causse

  • 10 janvier 2005, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • Lors d’une rencontre professionnelle organisée dans le cadre du 20ème Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil en décembre dernier, la poétesse et auteure pour la jeunesse Rolande Causse, a livré au public présent les raisons pour lesquelles il est si important de proposer aux enfants d’écouter et d’écrire de la poésie

En guise d’introduction, Rolande Causse évoque le rôle joué par la poésie auprès de certains pour surmonter le pire. Dans toutes les situations difficiles, toujours, la poésie veille comme une petite lumière douce au cœur de l’obscurité du monde... Et de citer l’exemple de ces prisonniers des camps d’extermination qui se réunissaient, sans écrits, sans papier afin de se raconter des poèmes à voix haute : la poésie pour survivre, pour supporter, pour s’évader.

Elle entreprend ensuite un bref état des lieux de la situation de la poésie dans différents états actuels de notre planète. Partout, dit-elle, la poésie est là pour aider à une certaine forme de résistance.
En Afghanistan, par exemple, le régime des Talibans a interdit toute évocation de la poésie alors qu’il existe une tradition très ancienne d’une littérature poétique persane. Malgré cette interdiction, des réunions clandestines où l’on récite de la poésie sont organisées : la poésie pour survivre à l’obscurantisme. La Colombie, un des pays où la misère règne en maître, organise chaque année un important festival de la poésie : la poésie pour réchauffer la pauvreté.
Les états industrialisés, comme le Japon ou les Etats-Unis, octroient également à la poésie un statut bien réel. Les célèbres « haïku » japonais n’ont jamais cessé de connaître un important succès. Quant aux Etats-Unis, une nouvelle forme de poésie voit actuellement le jour sur le Web, via internet (vidéo-poésie) ou les téléphones portables avec l’envoi de « sms » poétiques.

Qu’est-ce que la poésie apporte aux enfants ?

En France, quoiqu’il existe un marché de la poésie pour les enfants, la situation de la poésie n’est pas très florissante et ne se vend pas très bien. En revanche, et il s’agit d’un fait très positif, nombreux sont les enseignants qui lisent et qui éditent de la poésie pour les enfants. Cette démarche est en effet primordiale et il est urgent de consacrer davantage de budget pour la mise en place de projets qui proposent aux jeunes d’entrer en contact avec la poésie ou d’en écrire eux-mêmes.
En effet, l’apport de la poésie pour les enfants est capital.

Tout d’abord, elle fait appel à l’usage de la langue et des mots. « Les mots sont comme des ballons que l’on lance dans la phrase, qui rebondissent et où les rythmes se balancent... », dit-elle. Ensuite, la création de textes poétiques permet de donner « les mots de la tribu », c’est-à-dire les mots appartenant à notre patrimoine. De plus, elle suscite et prend en compte l’émotion et fait fonctionner l’imagination. « La naissance de ces étincelles de pensée qui se métamorphosent en écrits poétiques permet de s’envoler et d’enfiler les bottes de sept lieues", poursuit Rolande Causse.

Après avoir fourni à l’auditoire différentes pistes concrètes afin d’animer des ateliers de poésie avec des enfants, Rolande Causse conclut son intervention en rappelant l’importance de sensibiliser les jeunes aux écrits poétiques : « Lisez de la poésie aux enfants, dès que vous en avez l’occasion et essayez de créer un rituel. Mettez des livres à leur disposition ... et après avoir littéralement plongé les enfants dans un bain de poésie, essayez de consacrer du temps à la cristallisation de toutes ces émotions afin d’échanger et de changer le monde ».

Propos recueillis par Françoise Vanesse

Rolande Causse est née en 1937.
Elle écrit des romans et des poèmes pour la jeunesse.
Elle propose également des ateliers de poésie dans les écoles.

Orientation bibliographique :

Poésies

- R. CAUSSE, Mots perdus, mots retrouvés, Actes Sud Junior, 2002

- R. CAUSSE, J’habite un poème, Petit point des Connaissances, Editions Du Seuil, 1993

- R. CAUSSE, Couleurs bonheur, Syros, 1998.
Poèmes pour jouer et pour rêver.

- R. CAUSSE, Une pluie de poésies, Actes Sud Junior, 2001 (illustrations de Johanna Kang)

- R. CAUSSE, Le port des poèmes, Actes Sud Junior, 2001 (illustrations de Yan Nascimbene)
Poésies autour du thème du voyage

- R. CAUSSE, Couleurs lumière et reflets, Actes Sud Junior, 2001 (illustrations de Georges Lemoine)

Récits pour la Jeunesse

- R. CAUSSE, Martin de Marseille, Thierry Magnier, 1999

- R. CAUSSE, Loin de toi, Casterman, 1999

- R. CAUSSE, Attachez vos ceintures, Casterman, 1999

- R. CAUSSE, Les enfants d’Izieu, Syros, 2004

- R. CAUSSE, V. ROHART, Derrière la fenêtre. Filles et femmes afghanes, Syros, 2000

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.