• Gourmandises

  • 6 décembre 2004, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • A l’occasion du 20ème "Salon du Livre et de la Presse Jeunesse" de Montreuil, nous vous proposons une sélection de livres jeunesse sur le thème de la nourriture et de la gourmandise. Cette liste est entrecoupée de textes écrits par des enfants à partir des récits mentionnés.(1)

Le 29 novembre dernier, le 20ème « Salon du Livre et de la Presse Jeunesse » de Montreuil fermait ses portes après avoir accueilli 145.000 visiteurs, proposé de nombreuses animations, rencontres d’écrivains, éditeurs et professionnels sans oublier une superbe exposition consacrée au « Petit Chaperon-Rouge ».
Le thème de cette année était « Gourmandises ». Notre association, qui a travaillé sur ce sujet pendant toute cette année au cours de ses ateliers de créativité écrite, vous livre quelques références d’ouvrages jeunesse « coups de cœur » en rapport avec ce thème ainsi que quelques textes écrits par des enfants à partir de ces récits et extraits du recueil "Des mots à croquer".

- 

BOBIN Christian, DELFENDAHL Saraï, Le jour où Franklin mangea le soleil, Editions Le temps qu’il fait, 1996

« Un soleil dans le ventre, franchement, qu’est-ce que cette histoire ? Un ventre, ce n’est pas une place pour un soleil... »
Comment Franklin qui mesurait exactement un mètre trente-six centimètres est-il parvenu à manger le soleil ? Cet astre si lumineux, qui fait fondre tout ce que Franklin approche, rassasiera-t-il cet étrange bonhomme à l’appétit gargantuesque ? Une étrange histoire très poétique où s’entrecroisent de nombreux sentiers philosophiques qu’emprunteront ceux qui le désirent. Un récit lumineux égayé par d’originales illustrations à l’écoline de Saraï Delfendahl.

"La nuit, les étoiles racontent en cachette l’histoire des miettes gourmandes..."
Aurélie

- 

BOUCHER Michel, Manger comme un ogre, collection « Les Bonheurs d’expression », Actes Sud Junior, 2000

Ce recueil fait partie de la collection « Les Bonheurs d’expression » qui propose de savourer la richesse des expressions de la langue française à partir de différents thèmes.
Celui-ci est consacré au thème de la nourriture. Il est composé de différents poèmes et comptines inventés par l’auteur à partir d’une expression sur le thème en question.
Les textes sont classés par rubrique : manger, dévorer, la sauce et le beurre, le jus... et chaque bas de page comporte, en ajout, une panoplie d’autres expressions sur le sujet évoqué. Les poèmes et textes présents dans ce recueil amusent les jeunes lecteurs et constituent un excellent support pour en imaginer d’autres. Il permet également de réfléchir sur le sens de certaines expressions, de leurs origines et ainsi de faire un parcours dans notre patrimoine culturel et littéraire.

"J’ai l’estomac dans les talons

Je mangerais bien des cornichons

Accompagnés d’un bon melon

Sans oublier mon p’tit cochon !"

Bertrand

"J’ai l’estomac dans les mocassins

J’avalerais bien un bon requin

Accompagné d’un gros lapin

Sans oublier un verre de vin !"

Isabelle

- 

BRAMI Elisabeth, BERTRAND Philippe, Petits délices, Seuil Jeunesse, 1995

Voici encore un livre qui, par sa simplicité et sa poésie, parle à chacun d’entre nous. Des phrases simples évoquent des moments de plaisirs simples. Ce livre convient évidemment très bien comme point de départ d’un atelier de créativité écrite sur le thème des petits moments de bonheurs qui nourrissent notre vie.

- BRAMI Elisabeth, HOUDART Emmanuelle, Poèmes à dire et à manger, Seuil Jeunesse, 2002

Cette anthologie de textes, comptines, poèmes et chansons sélectionnés par Elisabeth Brami est un incontournable à mettre au menu si vous désirez vous pencher sur le sujet de la nourriture ! Elisabeth Brami est bien connue pour sa passion pour les mots. Auteur de plusieurs livres pour les petits et les plus grands, elle est également psychologue dans un hôpital pour adolescents et y organise des ateliers d’écriture.
Le recueil de textes qu’elle nous propose ici ouvre bien évidemment de nombreuses portes pour l’organisation d’animations de créativité écrite sur le thème de la faim et de la nourriture.
Il présente l’intérêt de ne pas se pencher uniquement sur les comptines traditionnelles. Il offre donc un éventail très complet et vivant. Les illustrations très colorées d’Emmanuelle Houdart ajoutent encore un peu de piment à ce livre que vous ne dévorerez pas que des yeux !

" La noix de coco

C’est pour Flo-Flo

La bonne tartine

C’est pour Marine

La confiture

C’est pour Arthur

Le bon miel du matin

C’est pour Quentin

Mais ma moutarde

Je me la garde ! "

Les élèves de 3ème année de l’Ecole primaire de
Cras-Avernas- Hannut

- 

CHAPOUTON Anne-Marie, DELHUMEAU Annick, Le pépin de babelicot, Père Castor Flammarion, 1986

L’histoire de Cora et Caro, de leur maman et du célèbre pépin de babelicot est sans doute aussi un incontournable dans le domaine. Au niveau de l’ambiance, ce récit nous replonge dans l’univers des élégantes dînettes en porcelaine et des petits ménages un peu nostalgiques... Le langage, quant à lui, est soigné, presque musical, les mots inventés si charmants et si doux à prononcer.
Qu’il est bon d’avoir ce texte bien en bouche !

- 

CHERER Sophie, Pourquoi mamie n’est pas gâteau, Ecole des loisirs, 2004

« Quand on aime la vie et les gens, on aime manger et faire à manger, c’est obligé... ».
Cette phrase extraite de ce récit interpelle Mathilde dont la mamie n’aime pas du tout faire la cuisine. Par conséquent, cela signifierait-il qu’elle n’aime ni la vie, ni les gens ?
Et pourquoi sa mamie n’est-elle pas gâteau ? Petit à petit, la petite fille essaie de résoudre cette énigme et de comprendre pourquoi sa grand-mère n’est pas vraiment comme les autres mamies.
Une intrigue amusante qui, petit à petit, nous emmène au cœur de sujets plus graves, le tout abordé de façon vivante et humoristique. Très touchant.

- 

COUPRIE Katy, LOUCHARD Antonin, à table ! , Editions Thierry Magnier, 2003

Voici sans doute l’album de référence dans le domaine ! En effet la lecture d’images de ce livre des Editions Thierry Magnier interpelle toujours le regard et l’imaginaire des enfants. Car il propose un éventail de regards croisés sur la nourriture avec un apport graphique riche et très diversifié, le tout sur fond de mise en page originale et parlante.
L’approche est très originale. Premièrement, au niveau de la façon d’appréhender le sujet : ici, aucune page n’est anodine, tout parle, évoque, questionne, interpelle, respire, met l’eau à la bouche, donne envie, remet en question, dégoûte aussi parfois. Le but est finalement de toucher le lecteur dans son rapport avec la nourriture en lui proposant des associations d’images évocatrices. Deuxièmement, au niveau du graphisme et de la mise en page où photographies, dessins, peintures et ajouts d’objets se croisent intelligemment.
La lecture de ce livre plaît beaucoup aux enfants qui s’expriment toujours énormément pendant qu’ils découvrent les images présentées dans cet ouvrage.

"Dans ma photo je vois...

Des arêtes de poisson avec des yeux globuleux, grands et sombres. Ils ont l’air triste.

Je sens une odeur de grillé, de fumé, une ambiance de tristesse comme un océan asséché.

J’entends le bruit des larmes qui tombent.

Je me demande si ces poissons pensent encore.

Ma photo s’appelle : "Regrets"
Elise

- 

DEVAUX Stephany, Dame Tartine, Pirouette, Didier Jeunesse, Paris, 1997

Tout le monde se souvient avec beaucoup de plaisir de la comptine de « Dame Tartine ». Aujourd’hui, les enfants la connaissent moins bien. Heureusement, les livres de la collection « Pirouette » permettent de revisiter une comptine célèbre tout en la modifiant. Celle-ci est une réussite car les illustrations de Stéphany Devaux nous donnent à goûter une dame tartine très sensuelle et très appétissante.

"Il était une dame biscotte

Dans un beau palais de cramique

La muraille était de compote

La parquet fait de grosses chiques

La chambre à coucher

De crème glacée

Le lit de biscuits

Les rideaux de vanille..."

Alice

- 

LECAYE A et Nadja, La bergère qui mangeait ses moutons, Ecole des loisirs, 2001

Des moutons qui ont peur de grossir pour ne pas être mangés... par leur bergère ! Un loup qui se déguise en mouton pour déjouer l’attention de la bergère afin de mieux ... la dévorer. Voici un petit récit où les rôles traditionnels sont complètement chamboulés, où l’humour est très présent et les illustrations décapantes !
A déguster sans distinction d’âge...

- 

LEVY Didier, WILSDORF Anne, Le Roi des Ogres et la purée de carottes, Nathan, 2001

Une histoire d’ogre... de plus qui nous a plu car elle apporte un regard légèrement ... savoureux sur le sujet. Ce livre permet aussi d’aborder une animation amusante et comique sur le thème de la nourriture et d’inventer, par exemple, des séries de mets imaginaires qu’aime Monsieur l’ogre...

"Monsieur l’ogre

Aimez-vous les coquillages ?

Je les aime trempés dans le cirage

Avec de la ciboulette... et de la vinaigrette !

Monsieur l’ogre

Aimez-vous le dentifrice ?

Je l’aime

Avec des .. institutrices

Et de la ciboulette... et de la vinaigrette !
Gauthier et Cindy

- LOBEL Arnold, Le thé aux larmes in Hulul, Lutin poche de l’Ecole des loisirs, 1993, pp33-42

Les aventures de « Hulul » sont connues de tous ! Avec « Le thé aux larmes », Hulul nous rappelle qu’il est parfois bon d’être un peu triste et que les tout petits malheurs de la vie, quand ils sont exprimés, peuvent nous apaiser.
L’univers poétique et humoristique qui se dégage des récits d’Arnold Lobel semble toujours en totale correspondance avec la sensibilité des enfants qui, du plus petit au plus grand, se laissent toujours toucher par la philosophie du maître Hulul !

"Cake Déprime

Ingrédients


Un gros noeud de problèmes-
2 ou 3 déceptions-
une barre de fatigue-
un soupçon de solitude

Un jour très gris...
Prendre le noeud de problèmes, en chercher le bout. Tirer longtemps...
Ajouter à ce moment la barre de fatigue. Mixer les 2,3 déceptions.
Laisser reposer le tout avec le soupçon de solitude. Chercher un plat suffisamment profond pour éviter que le mélange déborde à la cuisson.
Rester vigilant.
Prévoir une épaule pour pleurer lorsqu’on aura tout avalé.

Marie-Claire

(1) Les textes d’enfants qui accompagnent cette sélection sont extraits du recueil "Des mots à croquer".
Pour tout renseignement complémentaire : Fibbc, 68, Rue de Joie à 4000 Liège- Belgique. Tél : 04/254.61.06.

Bon appétit, lecture !

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.