• Découverte guidée d’albums pour les petits avec des étudiants de la section normale préscolaire de l’HENaC-Champion

  • 28 avril 2006, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • De futurs enseignants de maternelle ont choisi, dans le cadre du projet O.S.E., de s’informer sur la lecture d’albums. Notre association de bibliothécaires était invitée pour organiser une journée de formation avec cette classe.

Les élèves ont participé à une animation de créativité graphique à partir de "Ah ! La vache".

Le projet O.S.E. ( Ouverture Sur l’Extérieur ) est un projet mené à la Section Pédagogique de l’HENaC - Champion qui invite les élèves à organiser deux journées de rencontres avec des professionnels. Cette année, les étudiants de deuxième année de la section normale pré-scolaire, futurs enseignants en maternelle, ont choisi de s’informer sur la lecture d’albums et la littérature de jeunesse.
Notre association de bibliothécaires était présente à l’une de ces deux journées.

Rencontre avec une élève, responsable de l’organisation de ces journées.

Pourquoi avoir choisi, cette année, la littérature de jeunesse, dans le cadre de votre projet O.S.E ?

« Nous avons tout d’abord élaboré une liste reprenant plusieurs possibilités totalement différentes, explique Catherine Kinderman, étudiante. Un vote nous a ensuite permis de sélectionner trois projets de prédilection : la lecture d’ albums pour enfants, la découverte de pédagogies étrangères et les fermes pédagogiques.
Chacune de notre côté avons cherché des infos, des contacts. Et, suite à une mise en commun, nous avons pu constater que le sujet qui nous intéressait le plus et qui nous semblait le plus concret était la lecture d’albums jeunesse ».

Quels ont été, à votre avis, les facteurs déclencheurs dans le choix de la littérature de jeunesse ?

Nous sommes déjà sensibilisés, dans notre cadre scolaire, à la littérature de jeunesse.
Premièrement, le cours de français, nous informe déjà beaucoup sur ce sujet. Quant à la bibliothèque de notre section, elle est très riche et nous offre l’opportunité d’emprunter, dans de bonnes conditions, un bon nombre d’albums pour enfants. Tous les livres y sont classés sur ordinateur auxquels nous avons accès, sans oublier l’accès à Internet. Chaque élève possède une carte afin de réserver les livres qu’il souhaite : maximum 4 par semaine. Nous pouvons également y emprunter des Travaux de Fin d’étude dont de nombreux sont consacrés à la littérature.
Enfin, nous avons visité cette année le Salon de l’éducation où nous nous avons pu nous balader dans la partie réservée aux livres de jeunesse. Enfin, deux trois fois par an, nous accueillons une Maison d’édition qui vient exposer ses nouveautés à la bibliothèque de l’école.

Mais, malgré toutes ces informations, vous avez ressenti le besoin de vous informer davantage. Quelles sont les questions que vous vous posiez et quelles étaient vos attentes en organisant ces deux journées ?

C’est vrai que nous nous posions de nombreuses questions sur la lecture d’albums et nous les avons rassemblées. Je vous en livre quelques unes...
Quel livre choisir pour des enfants de maternelle et quels sont les critères à respecter pour le choix d’un album ? De quelle façon organiser un coin lecture ? Comment tenir le livre pendant la lecture et comment moduler sa voix ? Doit-on expliquer le conte après la lecture ? Faut-il questionner les enfants ? Et peut-on organiser des animations à partir de certains livres de jeunesse ?
Comment introduire la lecture, comment la conclure ?
Quelles sont les attitudes à ne pas adopter ?

Quels sont les points précis qui ont été abordés par notre association professionnelle de bibliothécaires lors de cette journée ?

Premièrement, au sujet des livres : Nous avons assisté à une découverte guidée et critique de différents albums pour les enfants de maternelle. Celle-ci était suivie d’une orientation sur les possibilités d’animations que certains albums recèlent : jeux de langage, jeux moteurs, créativité graphique. Lors de ce parcours, nous avons été sensibilisés à la manière de lire à un groupe et aussi à l’importance d’aiguiser notre regard critique vis à vis de certains livres.

Deuxièmement, concernant l’animation, nous avons abordé les points suivants : Comment installer une ambiance conviviale et rassurante pour les petits : veiller à instaurer un espace temps pour la lecture et des repères qui scandent l’animation. La marionnette : un excellent « médiateur » pour la lecture... Mais aussi : une animation est-elle toujours nécessaire ?

Enfin, sur la lecture : Quels sont les professionnels qui peuvent nous aider dans la recherche d’un album de qualité ? Quelles sont les publications ou les listes qui peuvent constituer de bonnes ressources ? Le livre ou la lecture doivent-il être utiles, voire psychothérapeutiques ? En guise de conclusion, nous avons reçu des notes de cours sous la forme d’un petit syllabus.

Conclusion ?
C’était une belle et intéressante journée.
Chacun a été satisfait des exemples concrets ainsi que de la théorie.

Merci à vous !

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.