• Cette obscure clarté

  • 24 mars 2016, par Sylvie Hendrickx

    Il y a 0 commentaires.

  • Une méditation poétique sur la vieillesse dans ses dimensions tant quotidiennes qu’existentielles.

NYS-MAZURE Colette, Cette obscure clarté, Salvator, 2015

A 77 ans, l’auteure et poétesse Colette Nys-Mazure nous livre une méditation à la fois personnelle et très universelle sur l’entrée dans le « quatrième âge ». Comment vivre au mieux ce temps de la vieillesse qui s’installe ? Pour répondre à cette question, l’auteure chemine entre poèmes, vécu et fragments de pensées. Elle nous donne d’entrevoir la clarté présente au cœur même des ténèbres, celles des interrogations et souffrances physiques de celui qui avance vers les mystères de sa fin de vie. Car Colette Nys-Mazure ne craint pas d’aborder l’usure du corps, l’affaiblissement des facultés, la solitude lorsqu’elle nous donne de rejoindre, à travers autant de petits tableaux saisissant de justesse, la personne âgée au sein du couple vieillissant, au cœur des relations familiales ou amicales marquées par le temps qui passe et par les deuils répétés. Fidèle cependant à sa philosophie d’espérance, l’auteure de Célébration du quotidien s’éloigne soigneusement des clichés pour rejoindre la dimension existentielle de la vieillesse et invite à entretenir joies simples et saveur des instants. Une exhortation, pleine de pudeur et de délicatesse, à vivre jusqu’au bout et à travers tous ses sens, même diminués, au plus près de son être et de la vie.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.