• Animaux, Amis mots...

  • Dans le cadre du projet « Et si on jouait à la Bibliothèque ? » qui vise notamment à établir des synergies entre le monde de l’enseignement et celui des bibliothécaires, la FIBBC, association professionnelle de bibliothécaires, propose de découvrir un recueil réalisé à partir de travaux d’expressions écrites et graphiques d’enfants de l’enseignement primaire sur le thème cette année des animaux

  • 14 octobre 2004, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

Depuis 1992, la FIBBC a mis sur pied un projet de promotion de la lecture et de la littérature de jeunesse à l’école. Les objectifs principaux de ce projet sont de créer des collaborations entre le monde de l’enseignement et celui des bibliothécaires afin de promouvoir la lecture plaisir.

En effet, bien que les enseignants et les bibliothécaires fassent chacun partie d’un univers où la lecture occupe une place prépondérante, il est vrai que, bien souvent, les méthodes employées par les uns et les autres pour faire vivre et s’épanouir la lecture sont diamétralement opposées.

Conscients que certains enseignants ne sont pas encore suffisamment informés sur la littérature de jeunesse actuelle et sur les possibilités d’animations qui existent pour faire mieux vivre les récits, des collaborations entre l’école et la bibliothèque sont proposées par différentes associations.

Des élèves reconnus comme auteurs...

C’est le cas de l’association professionnelle des bibliothécaires, la FIBBC qui propose à différentes écoles intéressées de participer au projet « Et si on jouait à la Bibliothèque ? ».

Concrètement, une classe reçoit un dépôt de livres jeunesse de qualité, organise le prêt de livres avec les élèves et s’engage à accueillir pendant au moins six mois une animatrice qui propose des animations : lectures de livres à voix haute et découpages de romans. Ces lectures ont pour but d’offrir aux enfants, même grands, des moments d’écoute autour du livre : une activité qu’abandonnent, souvent à tort, de nombreux enseignants de primaire.

Parmi ces animations, l’association professionnelle accorde une importance prépondérante aux ateliers de créativité écrite et graphique qui visent à sensibiliser les élèves au plaisir d’écrire mais également à fournir à l’enseignant différentes pistes d’animations. Ceci dans le but de privilégier des notions telles que créativité, expression des émotions et plaisir de jouer avec les mots.

Cette année, la FIBBC vient de franchir une étape importante puisqu’elle a recueilli les productions écrites et graphiques des enfants au cœur d’un livret distribué dans l’école participante mais aussi à tous les bibliothécaires membres de l’association.
« En effet, expliquent les responsables des projets,il est important que chaque enfant soit reconnu dans les écrits qu’il produit. Cette reconnaissance est une manière pour nous, non seulement de prendre en considération son travail, mais aussi de l’ inclure au cœur de la chaîne de l’écrit et donc de mieux le familiariser avec l’univers du livre. Cette publication, quoique très confidentielle, mentionne les noms des élèves participants et ceci nous semble déterminant pour la construction de leur identité d’écrivain en herbe mais aussi de lecteur ».

Vache à mots...
... c’est rigolo

Chaque année, un thème...

C’est, dans la majorité des cas, la lecture d’un livre de jeunesse ou d’un extrait susceptible de déclencher l’imaginaire de l’enfant qui induit le déroulement de nos ateliers de créativité écrite. « En effet, poursuivent-ils, de nombreux livres actuels de littérature de jeunesse proposent un véritable parcours littéraire, poétique, artistique et humoristique. Nous utilisons donc nombreux de ces ouvrages comme déclencheur de nos animations. » (1)

Nous accordons également une place importante aux jeux de rimes avec la lecture de comptines qui sont souvent bien connues des enfants.

"Une souris bleue, qui bougeait sa queue - je l’attrape par l’oreille, je la donne à des petites vieilles"

Enfin, nous proposons de nombreux jeux avec les mots de la langue française et c’est dans le cadre de cette actions que nous recevons le soutien du « Service de la Langue française » du Ministère de la Culture de la Communauté française.

Qu’est-ce qu’un chamoto ?
Le chamoto est un animal dynamique qui participe souvent à des courses de moto et qui ne craint pas les bosses !

Connaissez-vous le tapirouette ?
Le tapirouette est un mamifère très distrait qui se déplace en faisant des cumulets !

Chaque année, les ateliers se déroulent autour d’un thème bien précis. « En effet, le fait de travailler autour d’un thème est très important car il permet une approche en profondeur. Pendant six mois, l’animatrice et les enfants cheminent autour d’un sujet précis : ceci leur donne le temps d’effectuer un travail en profondeur : une notion qui reste prépondérante à nos yeux ». Cette année, la fibbc a choisi le thème des animaux qui constitue un sujet de prédilection pour les enfants de primaire.

Liège, septembre 2002

(1) Orientation bibliographique :

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.