• A la Bibliothèque communale de Braine-l’Alleud, la poésie contemporaine rayonne !

  • 15 octobre 2014, par Françoise Vanesse

    Il y a 0 commentaires.

  • Tables thématiques sur la poésie, prêts de valises poétiques, ateliers d’écriture débouchant sur la réalisation de livres d’artistes, promotion de poètes contemporains sur le site de la commune : depuis quelques mois, l’équipe de la bibliothèque de Braine-l’Alleud s’est engagée dans un très intéressant projet de mise en valeur de la poésie contemporaine auprès de ses usagers et ce, en parfaite résonnance avec les exigences du nouveau Décret.

La place réservée à la poésie en bibliothèque publique reste restreinte. Côté classique, les rayonnages sont souvent bien étoffés mais les prêts restent trop peu nombreux. Côté contemporain, il est parfois difficile pour le bibliothécaire de se frayer un chemin dans la production actuelle ou d’imaginer des projets de mise en valeur de cette production pourtant capitale de notre patrimoine littéraire. Heureusement, certaines équipes de bibliothécaires, convaincues des multiples intérêts que la poésie peut constituer pour leurs usagers mais également pour les projets de leur institution, font preuve de créativité et ouvrent grand les fenêtres à la poésie.
Ludivine Joinnot, bibliothécaire à Braine-l’Alleud, fait partie de ces passionnés et, avec ses collègues, travaille sur différents axes pour faire rayonner la poésie à la bibliothèque. Sa recette ? Développer une série d’actions ponctuelles de petite taille au sein de la bibliothèque pour interpeller les usagers, tisser des partenariats pour les projets de plus grande envergure et leur offrir une visibilité. Le tout avec une constante préoccupation : saisir toutes les occasions qui peuvent faire germer la poésie ci et là, lui faire gagner du territoire pour finalement s’épanouir, riche et foisonnante.
_
A l’origine de cette panoplie d’actions, une motivation évidente de Ludivine pour la poésie, le soutien de l’échevine de la culture de Braine-l’Alleud, également passionnée par le domaine, l’enthousiasme des collègues mais également la participation de la bibliothécaire au module de formation proposé annuellement par les associations professionnelles, APBD-FIBBC et intitulé : Quand la poésie sort de ses réserves. « Quand je me suis inscrite à ces journées d’avril 2013, le thème de la poésie me plaisait déjà beaucoup. Ce n’est donc pas uniquement la formation qui a induit une orientation. Néanmoins, cette participation m’a fortement conforté dans mon désir de développer des projets en rapport avec ce thème, a permis d’autres amorces et a fait sortir des idées qui germaient depuis quelque temps. En effet, souvent la poésie passe au second plan et il faut batailler pour faire de la place à ce genre littéraire. »
C’est dans ce contexte que toute l’équipe a décidé de prendre la poésie à bras le corps et de tenter de la propulser à l’avant-plan ! Différents axes d’actions ont été dessinés. Ils ont débouché sur la mise en place d’une série de projets tant envers la jeunesse que destinés aux usagers adultes. Le tout en totale correspondance avec les exigences du Décret notamment quant aux partenariats et à la visibilité du travail final.

Actions à destination du public adulte

Dans le cadre des tables thématiques régulièrement proposées à la bibliothèque, des livres de poésie en rapport avec le thème sortent de leurs rayons, sont mis en exergue. Ainsi, une table thématique sur l’Espagne se voit étoffée d’anthologies de poésies espagnoles. « Ce projet est extrêmement simple à concevoir et à mettre en place, poursuit Ludivine, mais sa simplicité n’ôte rien à son intérêt car il débouche sur des retombées concrètes non négligeables comme l’augmentation du nombre de prêts de livres de poésie. C’est étonnant ! Bien entendu, comme pour toutes nos initiatives, nous veillons à effectuer la promotion de cette action, par un affichage spécifique au cœur même de la bibliothèque voire sur notre site internet. Cette démarche est, à nos yeux, primordiale. » Toujours en direction des adultes, des ateliers d’écriture poétique ont été proposés. C’est l’auteur liégeois, Karel Logist, qui fut contacté pour les prendre en charge. Parallèlement, des ateliers avec la relieuse Yasmina Aboudarr, vivant à Braine-l’Alleud, ont débouché sur la réalisation d’un livre d’artistes entièrement conçu et réalisé à la bibliothèque.

Actions à destination de la jeunesse

Mais penchons-nous maintenant sur les projets ponctuels accompagnés d’animations et destinés aux plus jeunes. Dernièrement, la bibliothèque a mené un projet mêlant théâtre et poésie, en partenariat avec le Centre culturel. Suite à ce projet, la bibliothèque a fait l’acquisition de recueils de poésie pour enfants, mis des ouvrages à la disposition des écoles, organisé un atelier d’écriture et prêté aux enseignants une « valise poésie ». Au cours de l’atelier d’écriture, les enfants ont rédigé des poésies à partir d’un poème de Bernard Bretonnière intitulé : Paroles de ma mère. Des paroles de profs et d’élèves ont été récoltées et ont débouché sur une poésie collective. L’apothéose fut le visionnement du spectacle « Schlic de schlac » et la mise en voix de leurs poésies en collaboration avec le metteur en scène Didier Poiteau et ce, en présence du poète Bernard Bretonnière.

Travail sur les sites de la bibliothèque et de la commune

Parallèlement à ces actions, la bibliothèque mène un projet de valorisation de la poésie via le site de la commune(1). En effet, sur celui-ci figure un onglet « Poésie » dont la page est régulièrement mise à jour. Auparavant, était mis à l’honneur sur cette page l’œuvre d’un poète pour lequel les droits d’auteurs ne posaient pas de problème, avec un lien Wikipédia ou un lien vers la Maison de la Poésie et de la Langue Française de Namur. Actuellement, le projet a évolué puisque ce sont uniquement des poètes contemporains qui sont mis à l’honneur. Ce nouveau type de collaboration se passe bien et les poètes contactés acceptent volontiers que leurs poèmes soient affichés sur la page ou, mieux encore, rédigent un texte inédit à cette occasion. Ainsi, depuis l’été 2013, différents poètes, dont Karel Logist, Antoine Wouters, Kenny Ozier-Lafontaine, ont accepté d’offrir à la bibliothèque des textes inédits à insérer sur la page. Le succès est bien là puisque les bibliothécaires possèdent une liste d’écrits en réserve qui ne demandent qu’à être mis en ligne…

Légitimer la poésie ?

Nombreux sont ceux qui, encore aujourd’hui, ont des a priori négatifs sur la poésie et la légitimer par rapport à un public parfois frileux est nécessaire. A l’heure actuelle, le bilan de l’équipe est très positif. « En effet, conclut Ludivine Joinnot, le lectorat est bien présent mais tout est question de promotion. Et la créativité qui nous a animées pour mettre en place tous ces projets nous conforte dans notre envie de persévérer. »

Ludivine Joinnot,
Bibliothécaire à la Bibliothèque communale de Braine-l’Alleud
ludivine.joinnot@braine-lalleud.be bibliotheque@braine-lalleud.be
Site web de la bibliothèque http://bibliotheque.braine-lalleud.be
Site web de la commune : http://www.braine-lalleud.be

(1) http://www.braine-lalleud.be/fr/vivre-a-bla/culture/page-de-poesie.html

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.