Mots-clés

Articles trouvés pour: Roman

58 Articles trouvés

    • Au bon roman

    • 22 novembre 2010, par Gérard Durieux

    • Une solution romanesque et enjouée pour mieux se diriger dans forêt des titres... COSSE Laurence, Au bon roman, Gallimard, 2009. (Folio 5074). On ne peut pas tout lire. Tout lecteur s’en attriste. Tout bibliothécaire, dans sa modeste sagesse, s’en accommode. Alors, comment choisir dans la forêt de titres, même à ne s’en tenir qu’aux romans ? Laurence Cossé (notamment Prix Giono 1996 pour Le coin du voile) nous propose ici sa solution romanesque et enjouée. Yvan (...)

    • Firmin. Autobiographie d’un grignoteur de livres

    • 9 novembre 2009, par Gérard Durieux

    • Un roman à l’humour amer et ravageur qui, avec sagesse et humanité, plaide finalement pour le respect des différences et rend un vibrant hommage aux valeurs de l’écrit. SAVAGE Sam, Firmin. Autobiographie d’un grignoteur de livres, Actes sud, 2009. « La lecture nourrit l’esprit : encore faut-il avoir faim ! » affirme Firmin, le rat philosophe, rêveur et érudit qui se raconte ici. Né à Boston dans les sous-sols d’une librairie poussiéreuse, au cœur du quartier (...)

    • Là où les chiens aboient par la queue

    • 3 octobre 2018, par Sylvie Hendrickx

    • Une fresque colorée de la Guadeloupe de la seconde moitié du 20e siècle qui interroge le rapport des territoires d’Outre-mer et de la métropole. BULLE ESTELLE-SARAH, Là où les chiens aboient par la queue, Liana Levi, 2018 Née en banlieue parisienne, une jeune fille s’interroge sur son identité métissée et recueille les souvenirs de ses deux tantes, Antoine et Lucinde, ainsi que de son père, le benjamin de la fratrie, que tous appellent encore Petit-frère. Tous trois (...)

    • Les identités meurtrières

    • 17 avril 2008, par Gérard Durieux

    • Le récit d’un humaniste qui, face à la marée haineuse et si souvent meurtrière des conflits ethniques, invite ses contemporains à assumer harmonieusement et sans sectarisme leurs identités composées. MAALOUF Amin, Les Identités meurtrières, Grasset, 2001. LP Né au Liban en 1949, Amin Maalouf vit en France depuis 1976. Romancier, essayiste, journaliste et historien, cet humaniste interroge ici la notion cruciale d’identité à partir de son expérience personnelle. (...)

    • J’ai longtemps eu peur de la nuit

    • 5 janvier 2017, par Sylvie Hendrickx

    • Par le biais d’un atelier d’écriture, Arsène est confronté à son passé enfoui d’orphelin déraciné par la guerre. GHATA Yasmine, J’ai longtemps eu peur de la nuit, Robert Laffont, 2016 Depuis La nuit des calligraphes, premier roman qui l’a fait connaître en 2004, l’auteure française d’origine libanaise, Yasmine Ghata, ne cesse d’explorer les thèmes de la transmission familiale et de la puissance de l’acte d’écriture. Elle y revient dans ce cinquième roman donnant la parole (...)

    • La pierre du bâtisseur et Toussaint Louverture

    • 17 avril 2008, par Gérard Durieux

    • Un monument de fiction, un captivant témoignage d’écriture à la mémoire de ceux qui ont lutté pour leur liberté et le respect de leur identité. SMARTT BELL Madison, La Pierre du bâtisseur, Actes Sud, 2007 Ce fort volume est le troisième d’une fresque romanesque magistrale de presque 3000 pages sur l’histoire mouvementée de l’indépendance d’Haïti (1804). Le romancier américain aura donc mis dix ans à écrire cette œuvre colossale qu’il vient de couronner en livrant quasi (...)

    • Tangente vers l’est

    • 15 octobre 2012, par Sylvie Hendrickx

    • Cherchant à fuir le transsibérien qui le mène vers son destin, un jeune conscrit se découvre une singulière alliée. Un huit clos intense à l’écriture audacieuse. DE KERANGAL Maylis, Tangente vers l’est, Editions Verticales, 2012 Peut-on rêver traversée plus mythique qu’à bord du transsibérien, le long des forêts denses et des plaines de la toundra, dans le confort suavement orchestré par les provodnista, ces belles et charmantes hôtesses russes… ? Le voyage (...)

    • Ma plus belle déclaration de guerre

    • 19 mars 2015, par Sylvie Hendrickx

    • Un roman d’aventure, doublé d’une réflexion profonde sur l’amour filial, qui plonge au cœur d’une mission humanitaire périlleuse et captivante en Afghanistan. LALLEMAND Alain, Ma plus belle déclaration de guerre, Editions Luce Wilquin, 2014 Médecin suisse engagé, Roch Aebi parcourt de par le monde les zones de conflits, animé par de profonds idéaux humanitaires mais aussi par une soif, moins avouable, d’aventures et de nouveaux horizons. Pour répondre à sa vocation (...)

    • Quatre coups de coeur parmi les primo-romanciers

    • 3 octobre 2018, par Sylvie Hendrickx

    • En cette rentrée littéraire qui fait la part belle aux premiers romans, quelques coups de cœur qui se rejoignent dans l’art du dépaysement et la question de la quête identitaire. LEVEILLE-TRUDEL Juliana, Nirliit, Editions La Peuplade, 2018 Un plaidoyer vibrant pour le peuple inuit, entre grandeur et misère. Sur ce livre, lire notre article : Nirliit LIPTROT AMY, L’écart, Globe éditions, 2018 Le récit d’une reconstruction personnelle au diapason de la nature. Sur (...)

    • Vatican 2035

    • 10 janvier 2008, par Gérard Durieux

    • Un roman d’anticipation théologique qui, par le biais d’une écriture alerte, met en scène l’espérance d’une révolution dans l’église. Cette brique de cinq cent cinquante pages s s’annonce comme un livre de colère. Un roman pour « rêver l’avenir », dont l’auteur serait une personnalité d’Eglise souhaitant garder l’anonymat (voir aussi : « De Paoli P., 38 ans célibataire et curé de campagne, Plon, 2006) C’est l’histoire d’un bourgeois italien, Giuseppe Lombardi, marié à Chiara (...)

  • | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |