Mots-clés

  • 5 articles au hasard

    • Naître à soi-même

    • Des pages à lire afin de posséder un éclairage différent sur les évangiles... L’auteur est psychologue (...)
    • Réveils

    • Chaque bibliothécaire, enseignant, animateur, est un éveilleur d’imaginaire. En correspondance avec la (...)

Articles trouvés pour: Autobiographie

11 Articles trouvés

    • Robinson

    • 17 octobre 2017, par Sylvie Hendrickx

    • Une immersion dans l’intimité d’une relation particulière entre un père et son fils DEMOULIN Laurent, Robinson, Gallimard, 2016 Chargé de cours au sein de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’ULg, Laurent Demoulin nous avait déjà touchés par ses écrits poétiques qui mettaient en lumière une grande sensibilité et un véritable amour de la famille. Souvenons-nous par exemple de Filiation ou de Même mort. Aujourd’hui, il publie son premier roman, Robinson, dans la (...)

    • Regards croisés sur… l’autisme

    • 18 octobre 2017, par Sylvie Hendrickx

    • L’autisme, un trouble du développement de l’être humain qui reste largement méconnu dans notre société et ce, malgré l’éclairage scientifique et médiatique dont il bénéficie depuis les années 90. Ces quatre romans, aux accents différents, apportent des témoignages touchants sur le sujet. ROMAO Valério, Autisme, Chandeigne, 2016 Un roman fougueux, plein de mordant et d’ironie, qui aborde l’autisme à bras le corps. Sur ce livre, lire notre article : Autisme HORIOT (...)

    • Carnet d’un imposteur

    • 18 octobre 2017, par Sylvie Hendrickx

    • Le parcours de vie, rythmé par le drame et le rire, d’un comédien atteint d’autisme HORIOT Hugo, Carnet d’un imposteur, L’Iconoclaste, 2016. De Hugo Horiot, on avait repéré en 2013 l’excellent L’Empereur, c’est moi, qui fut un vrai succès de librairie. En 2016, le comédien revient avec un nouveau titre, Carnet d’un imposteur. Découpé en fragments littéraires, ce petit livre se lit comme des chroniques biographiques. C’est un texte miroir dans lequel l’auteur se (...)

    • L’Enfant rieur

    • 23 avril 2012, par Sylvie Hendrickx

    • Lorsqu’un homme de lettres recherche en lui l’enfant que le monde a fait grandir, son livre nous promet de curieuses retrouvailles. BAUCHAU Henry, L’Enfant rieur, Actes Sud, 2011 Le verbe rempli d’une lucidité malicieuse permise par son âge respectable, Henry Bauchau nous aventure avec lui sur les traces de l’enfant de sa prime jeunesse. Mais qui était-il cet enfant rieur ? Qu’est-il devenu ? Et comment l’approcher sans le trahir ? Tendres ou difficiles, (...)

    • Mémoires d’un esclave

    • 10 juillet 2012, par Françoise Vanesse

    • Une figure emblématique de la lutte abolitionniste noire américaine rapporte son incroyable épopée, une libération par la volonté et l’apprentissage de la lecture. Frederick Douglass, Mémoires d’un esclave, LUX, 2010 Voici donc un texte d’exception né sous la plume de Frederick Douglass, le premier esclave noir devenu homme politique, philosophe, écrivain, homme de presse et militant abolitionniste de premier plan. Ces lignes édifiantes et attachantes qu’il nous (...)

    • Dieu, ma mère et moi

    • 10 juillet 2012, par Jean-Michel Defawe

    • Un foisonnant essai autobiographique où l’homme public se donne à découvrir à travers ses rencontres en pensée, en foi et en littérature. GIESBERT Franz-Olivier, Dieu, ma mère et moi, Gallimard 2012 Franz-Olivier Giesbert vous l’avez sûrement vu sur vos écrans si vous avez suivi quelques épisodes de la dernière campagne présidentielle en France. Il était de tous les débats de la télévision de service public, interrogeant, avec la vivacité qu’on lui connaît, les (...)

    • Amour de pierre

    • 19 mars 2015, par Sylvie Hendrickx

    • Le récit autobiographique bouleversant d’une femme peu à peu anéantie par la passion professionnelle dévorante de son mari, célèbre reporter de guerre. JAGIELSKA Grazyna, Amour de pierre, Equateurs Littérature, 2014 Loin de l’image d’intellectuelle brillante que lui confère sa carrière déjà longue de romancière et de traductrice polonaise, Grazyna Jagielska se livre à travers ce récit dans toute sa vulnérabilité de femme et d’épouse. Prenant la parole depuis la maison (...)

    • Rien ne s’oppose à la nuit

    • 23 avril 2012, par Sylvie Hendrickx

    • Delphine de Vigan nous livre un authentique et captivant retour sur son passé familial pour reconstruire le souvenir de la mère et questionner sa part de souffrance. De VIGAN Delphine, Rien ne s’oppose à la nuit, Jean-Claude Lattès, 2011 Dans ce récit, qui plonge, sans faux-semblants, dans les méandres du souvenir familial, Delphine de Vigan relève un double défi : faire revivre la mère disparue au travers de petits récits volés au temps, et, parallèlement, (...)

    • Comment j’ai appris à lire

    • 14 octobre 2013, par Sylvie Hendrickx

    • Décodage par une femme de lettre de l’inavouable et paradoxal désamour des livres qui marqua son enfance. DESARTHE Agnès, Comment j’ai appris à lire, Stock, 2013 Agnès Desarthe, traductrice et auteur prolifique de romans et d’albums jeunesses, nous confronte au cœur de ce petit livre autobiographique au paradoxe insolite et inavouable qu’a constitué son rapport à la lecture de l’enfance à l’âge adulte : « Je n’aimais pas les livres… » Enfant volontaire et obstinée, (...)

    • Du côté de chez moi

    • 14 octobre 2013, par Sylvie Hendrickx

    • Découvrir la littérature au cœur de sa banlieue : témoignage d’une construction identitaire en équilibriste… SENINI Salima, Du côté de chez moi, Les arènes, 2013 Le récit de Salima, c’est avant tout celui d’une relation imposée entre deux cultures, celle de la famille et celle de l’école, « une véritable schizophrénie identitaire » subie, interrogée puis peu à peu pacifiée… par le biais du livre. Salima n’a que quelques mois lorsque ses parents sont contraints de quitter (...)

  • | 1 | 2 |